ODD 1

 

Dans les soucis d’apporter de l’aide aux plus démunis, qui fait partie de l’une des ses missions, la Fondation Cybelle Kamba a rendu visite ce vendredi 17 juillet 2020 à deux orphelinats de la ville de Kinshasa, Careo et David le bon berger.

Se situant dans la commune de Maluku  dans la ville province de Kinshasa  , l’orphelinat Careo  créé le 23 juillet 1992 dans la province du Nord – Kivu en RDC  , a parmi ses objectifs d’apporter assistance et promotion sociale aux enfants sans distinction de sexe, tribu , âge en situation difficile. Quant à David “Le bon berger” , cet orphelinat est né dans le soucis de venir en aide aux enfants abandonnés à leur triste sort et qui passent la nuit à la belle étoile, en rupture sociale.

Dirigée par la présidente Cybelle Mushagalusa Furaha, cette descente a apporté de la joie aux enfants de ces deux centres. La présidente de la fondation a tenu à remercier les promoteurs de ces centres pour l’accueil avant d’expliquer les objectifs et la motivation de ces visites. Ensuite , elle a aussi remercié les différents partenaires à savoir : Codidis, Consortium de Solidarité et la mutuelle de santé “Afia Kwa Woté” , qui ont rendu ces moments possibles.

Durant sa prise de parole, Madame Cybelle Mushagalusa Furaha a profité de l’occasion pour expliquer et sensibliser les jeunes sur l’importance des gestes barrières dans cette période où l’humanité est fortement menacée par la crise de la covid -19. Ensuite, elle a partagé quelques masques afin de se protéger et les a également rassuré que la fondation Cybelle Kamba qui porte le slogan “Je suis avec toi” sera toujours plus proche d’eux afin de les aider dans leur parcours de la vie.

Glodie Mungaba – Zaina Bongoso

 Communication – Fondation Cybelle Kamba

Depuis le 19 mars 2020, la ville de Kinshasa est en confinement, confinement dû au Coronavirus qui a occasionné et continue d’occasionner plusieurs morts partout dans le monde.

Ce confinement qui s’avère nécessaire pour lutter contre le Covid-19 et limiter sa propagation n’a pas seulement une facette salvatrice. Il est, dans certains pays où la majeure partie de la population vit de l’économie de subsistance comme le nôtre, une source de malheur, de crise et de famine.

Ce qui a été le cas des étudiants bloqués dans les résidences universitaires sans moyens de subsistance. 

Ayant lancé un cri de détresse par le biais de la présidente des étudiants du Congo, nous avons, grâce à vos contributions, en partenariat avec Afiamama, Schoolap et la mutuelle de santé Afia kwa wote procédé à la remise des denrées alimentaires.

La remise des denrées alimentaires aux étudiants de l’Institut Supérieur Pédagogique et Technique de Kinshasa, ISPT-KIN en sigle et ceux de l’Académie des Beaux-arts.

Noël, jour symbolisant la naissance de Jésus-Christ est un jour qui doit être rempli de joie, d’amour et de bonheur. 

La Fondation Cybelle Kamba ayant l’amour et la solidarité comme valeurs ne pouvait fêter ce jour si  spécial sans venir en aide à ceux qui sont dans le besoin.

Pour ce, le 20 décembre 2019, elle a partagé l’amour avec deux orphelinats de Kinshasa notamment « Les cris des enfants » et « La main de compassion ». Qui dit Noël, dit enfant.

En  apportant des  biens  tels que : vêtements, vivres, médicaments (valeureuse contribution du partenaire Pharmakina), lits, … Ces orphelins ont aussi fêté dans la joie.

De plus, grâce à vos dons, nous avons réuni 1000$ pour réhabiliter les installations hygiéniques de l’orphelinat La Main de compassion.

Le vendredi 22 novembre 2019, une baleinière a fait naufrage sur la rivière Mfimi à Nioki (ville située à 315km de la ville d’Inongo), chef-lieu de la province de Mai-Ndombe.

Ce naufrage a ôté la vie à plus de 150 passagers qui se rendaient à un deuil au village Isaka situé à 16km de la cité de Nioki.

Au regard de cette situation, la Fondation Cybelle Kamba a lancé une collecte des fonds à travers le monde en faveur des familles de victimes du naufrage.

En trois semaines, nous avons réuni 3000$ (trois mille dollars) grâce à  votre implication. 

Collecte suite à la quelle les familles ont pu recevoir une assistance par l’entremise de Mr Claude Ilikwa, Secrétaire du Chancelier de la paroisse de Inongo, des abbés Olivier et François ainsi que du Maître Michel Bongo que nous remercions vivement. 

Au bord du lac Kivu, au village Mukwidja, dans le territoire de Kalehe, 150 passagers ont perdu la vie le lundi 21 avril 2019 suite au naufrage d’une pirogue motorisée sur le lac Kivu.

Consciente de la situation économique de notre pays et de ce que les familles des victimes vivront comme arduosité en cette période difficile, La Fondation Cybelle Kamba, en partenariat avec la Lucha et la fondation Bomoko, s’est décidé de venir en aide aux familles des victimes.

En deux  semaines, grâce à vos nombreuses et généreuses contributions en réponse à l’appel de fonds lancé à cet effet, la somme de 2500$ (deux mille cinq cents) a pu être réunie pour concrétiser cette aide.